Les ambassadrices et ambassadeurs du Tribunal Monsanto sont des personnes qui nous soutiennent activement en aidant à diffuser largement l'information sur cette initiative citoyenne. Rencontrez-les ici et regardez leur message vidéo (par ordre alphabétique)!

Nnimmo Bassey - Architecte, militant pour l'environnement, auteur et poète nigérian. Nominé par le Times Magazine parmi les “Héros de l'environnement” en 2009.

"Nous ne pouvons pas rester les bras croisés, debout et en retrait à regarder une poignée d'entreprises corrompre et détruire notre agriculture, empoisonner nos écosystèmes et commettre un écocide. Surtout pas en ce moment, alors que Monsanto fait des efforts désespérés pour forcer les portes du continent africain, y affaiblir l'agroécologie, coloniser notre culture et détruire nos systèmes alimentaires. Des Tribunaux comme celui-ci sont nécessaires pour endiguer la vague d'écocide et déclarer haut et fort que les crimes écologiques et autres mauvaises conduites dans ce domaine ne peuvent rester impunis."

Irene Cardoso - Professeure en science du sol et Présidente de l'Association Brésilienne d'Agroécologie.

"Pourquoi l'Association Brésilienne d'Agroécologie soutient-elle le Tribunal Monsanto? Le Brésil est le plus grand consommateur de pesticides au monde. Cela a des conséquences majeures sur la santé humaine, le bien-être animal, le sol, l'eau, les plantes... Sur la nature dans son ensemble. Au Brésil ce sont les cultures de soja qui utilisent le plus de pesticides. L'augmentation de leur utilisation est due à l'introduction du soja génétiquement modifié. Les semences de soja transgéniques sont commercialisées par Monsanto [...]. Le Soja a été modifié pour tolérer le glyphosate, un herbicide commercialisé par Monsanto [...]. Nous disposons de témoignages de paysans et d'études scientifiques montrant que le glyphosate est un poison."

Manu Chao - Chanteur-compositeur de renommée mondiale et militant pour la justice sociale et environnementale

"Cette chanson, Seeds of Freedom, est dediée à la lutte pour les droits des paysan-ne-s et pour des semences libres, et contre Monsanto, Bayer et l'agriculture industrielle et ses pratiques destructrices. Ce type d'agriculture détruit les structures paysannes et attaque leurs droits liés aux semences, à la terre et aux ressources naturelles. Les systèmes de production intensifs en produits chimiques polluent l'environnement, accelèrent la perte de biodiversité et contribuent massivement au changement climatique. Une autre manière de faire est possible : des millions de personnes luttent pour un futur durable !"

Richard Falk, Professeur émérite de Droit International à Princeton University et ancien Rapporteur de l'ONU (États-Unis).

"Je suis extrêmement reconnaissant envers les organisateurs du Tribunal Monsanto [...] J'espère que cette investigation sur les crimes supposés de Monsanto contre l'humanité sera largement reconnue et qu'en réaction, nous nous dirigerons vers l'agroécologie et vers un futur durable.

Claude Gruffat, Président de Biocoop, acteur majeur de la bio en France.

"Pour Biocoop, soutenir le Tribunal International Monsanto, c'est une occasion historique de mobiliser les citoyens du monde pour refuser le modèle agricole industriel intensif et chimique qui détruit la biodiversité agricole sur les territoires et contribue de manière massive à la disparition des petits paysans partout."

Nicolas Hulot - journaliste français, écrivain, militant pour l'environnement et politicien.

"Il y a une chose qui est contraire à l'idée qu'on fait de la civilisation, c'est que certains puissent mettre en coupe réglée les ressources alimentaires de la planète. Que nous puissions spéculer sur les ressources alimentaires. Que les paysans, qui depuis la nuit des temps pouvaient mettre une partie de leur récolte de côté pour ressemer puissent être privés de ce droit élémentaire. Que les mêmes paysans puissent souffrir dans leur chair, dans leur corps, des pratiques toxiques, des produits que l'on leur demande d'employer sans aucune précaution. Que la vie dans le sol, qui est une des conditions de notre avenir puisse être ainsi empoisonnée au quotidien en toute indifférence... Tout cela est contraire à l'idée de civilisation. Il est temps d'y remédier, il est temps d'adapter le droit à ces crimes impunis et qui ne sont pas reconnus en tant que tels, et que la notion d'écocide soit débattue et à terme inscrite dans les plus hautes instances internationales."

Florianne Koechlin - Biologiste spécialiste des OGM et auteure, Suisse.

"Ma principale inquiétude est que Monsanto promeut dans le monde entier une agriculture désastreuse: de gigantesques monocultures, des semences OGM brevetées, des pesticides et engrais artificiels… C'est tout le contraire d'une voie durable et agroécologique pour le futur! Mais Monsanto n'est pas seule: Syngenta, BASF, Dow Chemicals et bien d'autres sont dans le même bateau. Ce Tribunal ne concerne pas seulement Monsanto, mais toutes les énormes entreprises d'agrobusiness et leur exploitation des paysans et de l'environnement. Je vous recommande donc fortement de soutenir ce Tribunal, c'est important."

Renate Künast - ancienne Ministre allemande de l'agriculture, Députée en Allemagne (Parti Vert / Alliance 90).

"Je soutiens le tribunal Monsanto car nous devons maitenant nous concentrer sur Monsanto en tant qu'entreprise symbole du l'agribusiness et de l'agriculture industrielle intensive."

Simone Lovera - Directrice de la Global Forest Coalition, Paraguay.

"Nous [...] constatons comment les pesticides produits et promus par Monsanto [...] tuent des enfants [...], des femmes [et] des hommes dans les campagnes, comment ces derniers voient leur eau contaminée et attrapent toutes sortes d'horribles maladies. Nous constatons aussi que Monsanto a réussi à s'attirer le soutien du gouvernement et de la police dans ses pratiques criminelles, dans la réalisation d'un écocide dans les campagnes de pays tels que le Paraguay, le Brésil, l'Argentine, la Bolivie, et en fait partout dans le monde."

Sarojeni Rengam - Directrice, Pesticide Action Network Asie et Pacifique (PAN AP).

"Nous sommes inquiets que Monsanto [...] produise des poisons qui continue de nuire à la santé humaine et à l'environnement. Le glyphosate ou Roundup de Monsanto est classifié comme "probablement cancérigène" par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Et pourtant Monsanto persiste à commercialiser son Roundup. L'utilisation de ces produits toxiques [causent] des empoisonnements dans le silence, comme le décès de Silvino Talavera, un garçon de 11 ans au Paraguay. Ce Tribunal unique, nous l'espérons, apportera justice à Silvino et à d'autres qui ont été empoisonnés, harcelés et dévastés par les actions de Monsanto."

Dr. Stephanie Seneff - Chercheuse au MIT (Etats-Unis).

"J'espère de tout cœur que vous contribuerez à rendre ce tribunal possible. Cela pourrait changer les règles du jeu dans le monde. Merci."

 

Pr. Boaventura de Sousa Santos - Professeur en Sociologie à l'Université de Coimbra (Portugal).

"Le Tribunal Monsanto est l'une des initiatives les plus importantes de la société civile dans ces dix dernières années."

João Pedro Stedile - Coordinateur national du Mouvement des sans-terre (Brésil).

"Le plus important est d'avoir une agriculture sans poison. Ce Tribunal contre Monsanto ne vise pas seulement à juger les crimes que l'entreprise a commis, il s'agit également d'une lutte pour une alimentation saine, une lutte pour une autre agriculture."

Esther Vivas Esteve – journaliste catalane et chercheuse au Centre d'Etudes sur les Mouvements Sociaux (CEMS)

“Aujourd'hui 90% des cultures génétiquement modifiées dans le monde ont des traits biotechnologiques de cette multinationale. Monsanto = OGM, ce qui signifie la privatisation du vivant, la privatisation des semences locales et anciennes [...]. Si en tant que consommateur vous voulez savoir ce que vous mangez, soutenez cette campagne!"

Konstantin Wecker - Chanteur, Allemagne.

"Nous devons commencer à nous défendre contre le pouvoir d'entreprises toutes puissantes, et dans ce cas précis contre une entreprise dont il est de notoriété publique qu'elle empoisonne notre planète."

Vivienne Westwood - Célèbre styliste britannique.

"Monsanto doit être jugée, stoppons l'écocide!"

 

Seconde déclaration:


Contact